Les enfants du Veau d’or

enfants-du-veau-d-or-jacques-de-coulonRésister à l’ordre marchand par l’éducation

On devient ce qu’on pense être. Or aujourd’hui, que propose-t-on aux jeunes comme perspective d’humanité ?

Une image étriquée de l’homme, réduit à un client consommateur, voire à une somme d’organes interchangeables. Sans plus. Face à l’hédonisme marchand, un nouveau pari  » pascalien  » s’impose : celui de l’esprit.

Cet essai se veut le cri d’alarme d’un passionné d’éducation qui en appelle à la résistance et croit encore en l’école : une, libre (et non néolibérale), critique et personnaliste. Car Jacques de Coulon, proviseur en Suisse, part ici de sa propre expérience. L’ouvrage s’articule autour de trois grands axes : des témoignages et des questions d’adolescents, de parents ou d’enseignants ; des remarques de philosophes (Descartes, Kant, Levinas…) comme base de réflexion ; des expériences à vivre pour se libérer de la tyrannie du Veau d’or.

Il décrit la progressive mainmise de la  » pensée  » unique et matérialiste – la soft idéologie – sur la société en général et sur l’école en particulier. Face à cette mondialisation des  » prêts-à-penser  » et aux dérives de notre époque, l’école devrait davantage être un bastion de culture en aiguisant le jugement des élèves et en développant leur intériorité pour faire contrepoids à l’extraversion vers les espaces virtuels.

Ed. Desclée de Brouwer – 18 septembre 2002

Cliquez ici pour acheter ce livre

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *